ABME – Association Belge de Massage à l’Ecole

0 Avis

Rue de la Gare 3/204 - 1348 Louvain-la-Neuve

Site internet

0484 94 94 94

Bien-être, concentration, respect, non-violence, c’est le défi relevé par le massage à l’école. C’est un cadeau interactif pour enfants et enseignants.

Obtenir l'itinéraire Plein écran

LE MASSAGE EN CLASSE, un confort pour les élèves et les enseignants.

Bien-être, concentration, respect, non-violence : un rêve pour les classes ?

NON, c’est le défi relevé par le massage en classe. L’ABME (Association Belge du Massage à l’Ecole) développe ce projet.

LE TOUCHER n’est pas TABOU… sans lui, il n’y a pas de VIE !

De quoi s’agit-il ?

 Selon l’âge des enfants, le massage consiste en gestes simples et imagés que l’enfant pratique sur lui-même ou sur un partenaire.

  1. Il ne s’agit pas de soigner ni de rééduquer à l’école mais d’approcher l’enfant autrement grâce à un apprentissage dans une relation heureuse centrée sur soi et sur l’autre, qui précède et induit le « bien-savoir » et le « bien-faire ».(M.Caleki et M.Thévenet).

Pourquoi le massage en classe ?

 Outre les effets de bien-être et de relaxation, le massage,  sollicitant chaque partie du corps, donne une bonne conscience du schéma corporel. Il permet de rendre au corps la place qu’il devrait avoir dans les apprentissages.  Il permet à l’enfant de développer des moyens naturels qui lui permettront de réagir aux diverses situations que la vie lui fera rencontrer.

Au-delà de la relation à son propre corps, par le massage, l’enfant développe un rayonnement en entrant en communication avec l’autre. Il se crée entre le « donneur » et le « receveur » une communication non verbale directe et respectueuse. D’autant plus respectueuse que l’enfant est libre d’accepter ou de refuser le massage, qui, en outre commence par la phrase : « est ce que je peux te masser ? » et se termine par : « merci de ce massage »

Le massage apporte aussi des bénéfices pour le système nerveux « qu’il branche dans le mode de fonctionnement des apprentissages », pour le système hormonal qui libère l’ocytocine, hormone du calme et de la paix.

PAS LE TEMPS !  pourraient dire les enseignants ?

Et si le massage PERMETTAIT de GAGNER du TEMPS ??? Ne serait-il pas logique de commencer par  apprendre aux enfants à se concentrer, à augmenter leur capacité d’attention ? Comment apprendre en étant mal dans sa peau, en n’étant pas « présent », en étant crispé ou fatigué ?

UNE ACTIVITE DE PLUS ?

 NON ! Le massage offre UN TEMPS DE PAUSE dans la course effrénée de la journée ! De nos jours, il y a peu de respect du rythme de l’enfant. C’est un fait de l’époque actuelle et chaque époque doit innover dans les réponses à apporter à ses problèmes. Le massage en est une.

CONCRETEMENT : il y a divers programmes de massage scolaire.

L’ABME développe le MISP (Massage In School Program) créé par Sylvie Hétu et Mia Elmsater. Il consiste en « une routine » de 15 gestes que les enfants échangent 2 à 2. Ce programme s’adresse aux enfants de 4 à 12 ans. Ce programme dépend de MISA (Massage In School Association) présent dans plus de 20 pays. Il a pour but de faire connaître « le toucher sain et nourrissant » à tous les enfants.

A côté du MISP, pour répondre à une demande des écoles maternelles, le programme « MA MAIN POUR MOI, MA MAIN POUR TOI » a été mis au point par Marie-Madeleine Plenger (kinésithérapeute de l’enseignement spécialisé). Il s’adresse aux enfants des classes d’accueil, de 1ères, 2èmes et 3èmes maternelles. Ce programme commence par de l’auto-massage ou do-in pour que l’enfant apprenne les gestes justes sur lui-même  avant de les PARTAGER dans un massage-en-duo.  Les gestes de massage sont groupés autour de différents thèmes imagés.

Il y a également une GRANDE DEMANDE pour la tranche d’âge « ADOS ».  Des instructeurs , en concertation avec  l’ABME , travaillent  pour  y apporter une réponse.

COMMENT FAIRE ?

  1. Des instructrices brevetées peuvent venir dans les classes pour enseigner un des programmes. Celles-ci apprennent les gestes de massage aux enfants tout en initiant les enseignants à l’animation des séances de massage. Il faut en moyenne 5 séances de 30 à 45 minutes.
  2. DES FORMATIONS pour devenir instructeur/trice sont organisées par l’ABME ou en collaboration avec celle-ci.

          –MISP : formation en 2 jours donnée à Namur par Marie-Françoise Flasse, instructrice et  formatrice MISA.

Les prochaines dates sont : 25 et 26 novembre 2017

-MA MAIN POUR MOI, MA MAIN POUR TOI : formation en 1 jour donnée à  Louvain-la- Neuve par  Marie-Madeleine Plenger, instructrice MISP, instructrice et formatrice Ma main pour moi, Ma main pour Toi.

Les prochaines dates sont : dimanche 12 mars 2017 et dimanche 12 novembre 2017

Ces formations sont OUVERTES A TOUS.

POUR PLUS D’INFORMATIONS : 

www.abme.be   ou   1asblabme@gmail.com

www.mamainpourmoi.be  ou   contact@mamainpourmoi.be

share

Visité 443 fois, 1 Visites aujourd'hui

Ajouter un avis

Rate this by clicking a star below: